Un mot personnel de Terry

Une lettre de l'auteur qui remercie ses lecteurs et nous parle un tout petit peu de ses prochains livres - hors Épée de Vérité.


26 juin 2006

Chers amis,

Comme vous avez pu le voir dans le communiqué de presse, je ne suis plus "au chômage".

A un moment comme celui-ci, en atteignant mon but après de nombreuses années, je voudrais plus que tout vous remercier tous, mes fidèles lecteurs, pour le rôle vital que vous avez joué en m'aidant à réaliser le rêve d'une vie. Putnam est une équipe de personnes vraiment talentueuses au plus haut niveau de l'édition. D'être choisi comme partenaire d'un éditeur de leur stature a été pendant longtemps mon objectif ; je n'aurais jamais pu atteindre mon but sans votre support à vous tous. Votre enthousiasme et votre appréciation de mon travail, les recommandations à vos amis et votre famille, votre soutien et encouragement sans faille ont été le seul et plus important ingrédient de mon succès. C'est vous, mes lecteurs, qui avez porté les mots de mes histoires bien au-delà du public traditionnel pour ce genre, vers le reste du monde, des personnes de tout horizon et de tout âge, aux quatre coins non seulement du pays mais du monde.

Je suis très excité d'avoir enfin l'opportunité d'écrire des histoires prenant place de ce monde - notre monde - et à notre période. Je suis sûr que la plupart de mes lecteurs comprennent les thèmes universels qui caractérisent mon écriture. Ces thèmes transcendent le genre. Ça a toujours été mon désir d'écrire des romans contemporains et beaucoup d'entre vous m'ont dit à quel point ils désiraient ce genre d'histoires. Ce temps est venu. Je suis confiant dans le fait que vous reconnaîtrez ma voix unique dans ces nouveaux livres et que vous vous sentirez "comme à la maison". Excepté, peut-être, que vous aurez peur d'éteindre la lumière quand vous irez vous coucher.

Je dois ajouter que ça n'a été autre chose que de la pure joie d'écrire au sujet de Richard et Kahlan, et de tous les autres personnages que l'on aime tant. Je n'aurais pas pu être plus fier de la série de l'Épée de Vérité ou de mes lecteurs dans le monde entier. Mon éditeur, Tor, a toujours été un grand partenaire et supporteur. Ils continueront à être mes éditeurs pour ces livres.

Pour un auteur, c'est une expérience énergisante d'avoir la chance de faire face à de nouveaux challenges. C'est aussi très excitant. Mon nouvel éditeur, qui a lu une bonne portion des débuts de mes prochains livres, n'est pas seulement sauvagement enthousiasme à propos des livres en eux-mêmes, mais de la manière dont ils vont vous faire frissonner tous autant que vous êtes, mes lecteurs actuels, et attirer de nouveaux lecteurs que n'ont pas encore été exposé à mon travail.

Je me suis fait beaucoup d'amis grâce à mes histoires. Je trouve mes lecteurs, pour la grande majorité, intelligents, compatissants, impliqués, compréhensifs, des personnes qui sont reconnaissantes de trouver des histoires qui partagent leurs valeurs. Je souhaiterais seulement pouvoir tous les connaître de la même manière que j'en suis venu à connaître beaucoup d'entre vous. J'espère qu'au travers des histoires que j'ai écrite vous en êtes venu à comprendre à quel point j'aime la vie et chacun d'entre vous. J'espère également que vous savez que je n'ai jamais considéré que mes lecteurs me suivront toujours et que j'ai toujours fait le mieux dont j'étais capable pour m'élever à vos hautes exigences. C'est toujours un travail difficile, mais c'est également toujours une joie de faire ce travail. Merci à vous de m'avoir accompagné tout au long de ce voyage.

Je regarde désormais en direction d'un brillant avenir rempli de nouvelles grandes aventures. Chacun d'entre vous à joué une part vital dans cela et je souhaite vous exprimer mes sincères remerciements pour votre support et votre dévotion. Je sais que mes romans ont élevé beaucoup de personnes, mais vous m'avez aussi tous élevé *. Merci.

Tous mes meilleurs voeux

Terry Goodkind

* NDT : élever dans le sens élévation morale ou spirituelle

__________________________

Texte traduit par François

En parler -- Source