Barnes and Nobles chat 2

Discussions entre l'auteur et des fans ayant eue lieu après qu'il est eu écrit "Dette Posthume", et alors qu'il écrivait "l'Âme du Feu".


Modérateur : Merci de vous être joint à nous ce soir, Terry Goodkind, pour parler de cette monumentale anthologie qu'est "Légendes". Avant de commencer, comment allez-vous ce soir ?

Très bien, et je suis heureux que vous tous soyez là.

Où êtes-vous allé à l'école ? Pourquoi êtes-vous devenu un écrivain ?

Je suis allé à l'école à Omaha, dans le Nebraska, là où j'ai grandi. Je suis devenu écrivain parce que j'ai toujours eu des personnages qui me racontaient leur histoire dans ma tête, et pour moi c'est la plus noble et captivante chose que j'ai pu vouloir faire.

Ce n'est pas vraiment une question Mr Goodkind, plutôt un bref commentaire. J'ai commencé à lire à 14 ans ; j'en ai maintenant 29. Quoi qu'il en soit, vos livres sont de loin la meilleure épopée que j'ai jamais lue, et ma bibliothèque est assez vaste.  J'ai lu le premier, "la Première Leçon du Sorcier", alors que ma femme et moi étions en vacances, et j'ai du filer acheter la suite. Ma femme est elle aussi une grande fan ; elle vous passe le bonjour. J'ai fait lire "la Première Leçon du Sorcier" à ma mère, qui a 56 ans, et elle est maintenant accroc. Merci pour ce divertissement, et continuez ainsi.  J'attends avec impatience le prochain tome.

Merci Mike. Le chèque est dans l'enveloppe. Plus sérieusement, j'apprécie vraiment l'intérêt des lecteurs et la manière dont ils ont su propager leur enthousiasme à leurs amis et leur famille.

Je voudrais d'abord vous remercier pour avoir écrit vos histoires, que j'ai eu la chance de lire. Elles m'ont apporté de nombreuses heures de joies, et sont un plaisir un lire (plus d'une fois). Ma question est combien de temps devons nous attendre avant d'avoir l'honneur de lire votre prochain tome, de la série de "l'Épée de Vérité", et avez-vous déjà choisi un titre ? Je suis désolé si c'est un peu direct, mais je ne pense pas être le seul  à vouloir connaître la réponse à ces deux questions.

D'excellentes questions, et dont les réponses sont : le prochain livre s'appelle "l'Âme du Feu". Il devrait sortir en 1999. Son écriture a été ralentie parce que j'ai pris du temps pour écrire la nouvelle pour "Légendes".

Les livres de la série "l'Épée de Vérité" possède de forts éléments philosophiques (tels que les leçon du sorcier) : est-ce un effort conscient de transmettre votre philosophie et vos idées à vos lecteurs ?

Il est un peu difficile de répondre à cette question. Dans une certaine mesure, je dois me restreindre parce que personne n'aime qu'on lui fasse la morale, et j'ai la forte croyance que le lecteur comme moi-même veut lire au sujet de personnes qui sont réelles et qui ont des défauts, mais pour lesquels ils ont de l'estime. Donc oui, dans une certaine mesure, ils reflètent ma philosophie, et ils reflètent également mes aspirations de ce à quoi je voudrais être fidèle.

Est-ce "Dette posthume" va être publié seul, ou peut-être avec dans un prochain tome de "l'Épée de Vérité" ?

Tor a manifesté sont intérêt pour peut-être, à un moment donné, le publier seul. Mais rien n'a été planifié à l'heure actuelle. Pour l'instant, c'est une part de "Légendes", et je suis honoré d'être entouré de ces histoires fantastiques.

Tous mes amis et moi lisons vos livres. Nous avons eu un débat pour savoir de quelle manière on devait prononcer le nom de Kahlan. On doit le prononcer "Kah-lan" ou "Ka-len", ou nous avons tous faux ?

Tout d'abord, permettez-moi de vous dire que ma conviction est que lorsqu'un lecteur a un livre, c'est son expérience, et je n'aime pas critiquer la façon dont il apprécie cette expérience. Je me fiche donc de la façon dont mes lecteurs prononcent les noms. Toutefois, je prononce le nom de Kahlan "Kay'-len", et si je devais être tatillon à propos d'un nom, ce serait celui-là.

Quelle masse de recherche cela implique-t-il d'écrire vos livres ? Avez-vous l'impression qu'il est plus difficile d'écrire sur des choses que vous n'avez pas vécu ?

J'ai du faire beaucoup de recherches pour certaines choses, parce que je ne veux pas être inexact à propos des choses réelles. Quand il s'agit des émotions humaines, j'ai fais des recherches depuis 50 ans.

Mon mari ne peut pas être là, mais il m'a demandé de vous poser sa question. Il a lu tous vos livres, et il les aime. L'une des choses qu'il voudrait savoir est quelle influence la série "la Roue du Temps" de Robert Jordan a sur votre série. ? Merci beaucoup pour vos grands livres.

Aucune influence. Je ne lis pas d'autre livres de fantasy. Cela dit, vous devez comprendre que ce genre d'histoires, en d'autres mots la fantasy, implique certains des mythes les plus profonds de l'humanité, qui sont communs à tous les peuples à travers les temps. Il peut donc y avoir des éléments communs avec d'autres auteurs qui ont aussi touché à ces profonds mythes intérieurs, comme la peur du noir.

Savez-vous combien de tomes va comporter votre série ? Avez-vous des idées de série pour l'après "Épée de Vérité" ?

Je n'ai pas planifié d'écrire un nombre spécifique de livres parce que je m'amuse tellement à explorer différents domaines, ce qui fait que pour l'instant je veux continuer à le faire. Et afin de ne pas le faire porter par les lecteurs ou par moi, chaque livre à sa propre conclusion. Je pense qu'en raison de ça je peux me permettre de ne pas prévoir de fin pour le moment. En ce qui concerne des futures séries, je consacre tout mon processus de pensée à l'ouvrage sur lequel je travaille, et je ne m'inquiète pas de ce qui arrivera dans le futur parce que je ne veux pas que ça influence ce que je fais en ce moment.

J'essaie de rattraper mon retard en emportant vos livres au format poche au travail. J'aurais mon exemplaire de "Légendes" samedi, et j'ai du mal à patienter avant de le lire ! Quand pensez-vous que vous serez de retour dans le Midwest pour une autre séance de dédicaces ou juste une visite ? Merci de passer le bonjour à J.G. de notre part (ndt : Jerry Goodkind, la femme de Terry), et dite-lui de se connecter à Internet pour qu'on puisse parler !

Eh bien Cindy, bonjour à tout le monde. J'ai beaucoup de choses à écrire, pas seulement ce livre mais le prochain, donc je ne sais pas trop quand je reviendrais dans le Midwest pour signer des livres.

Bonjour Terry. Je serais curieux de savoir de quelle manière le livre vous est venu. Aviez-vous prévu d'écrire cette nouvelle, ou vous l'avez écrite pour l'anthologie ? Merci.

Il est venu tout seul, car ils m'ont invité à le faire, et je savais que je voulais contribuer à une histoire, et après avoir dit oui, j'ai pensé "oh oh, je dois décider de quoi parler". Je n'aurais pas eu cette opportunité que je n'aurais pas pris du temps sur ma série pour écrire cette nouvelle. Je n'avais jamais rien écrit d'aussi court avant. Si j'avais eu plus de temps j'aurais pu la rendre encore plus courte.

J'ai entendu dire que vous aviez construit votre maison... comme c'est cool ! Pouvez-vous nous en parler ?

Puisque j'avais mes propres idées c'était plus facile pour moi de la construire que d'expliquer à quelque d'autre ce que je souhaitais. Fondamentalement, c'est une maison très bien isolée, les murs font 30 cm d'épaisseur, et vu que j'étais ébéniste, toutes les finitions à l'intérieur sont très détaillées, le genre de chose pour lequel ça coûte trop cher d'employer quelqu'un. Des choses comme les meubles de cuisine sont entièrement fait en Corian. Et le salon est fait de cadres et de panneaux en chêne blanc.

Pouvez-vous nous dire quelque chose à propos du nouveau tome de "l'Épée de Vérité" ?

Non. Je ne parle à personne de ce que je suis en train d'écrire, parce que ça retire une part de l'excitation et du "feu" de mon processus d'écriture. C'est une grande source d'embêtement avec les personnes qui me sont proche.

Avez-vous créer la personnalité d'un vos personnage à partir d'une personne réelle ? Avez-vous déjà essayé de vous placer dans l'une de vos histoires ? Si c'est le cas, dans quel livre ou dans quelle histoire ?

Je peux seulement écrire à partir de personnes que je connais, donc les personnages ont des petits éléments des personnes que je connais - c'est tout naturel, et puisque l'on se connaît mieux soi-même que quelqu'un d'autre, je pense qu'il est inévitable que tous les personnages, bons ou mauvais, ont des parts de moi en eux. Chez les personnages mauvais, ce sont des éléments que j'aimerai corriger chez moi, et chez les personnages bons, ce sont des caractéristiques auxquelles je tiens. Mais je ne base pas de personnages sur des personnes que je connais, et je ne suis personne de spécifiques dans mes livres. A une exception près. C'est le personnage de Chase, qui possède de grandes parts empruntées à une personne que je connais assez bien... les meilleurs parts, je pourrais préciser.

Monsieur, j'aime les livres de "l'Épée de Vérité". Et spécialement les vilains... Je me demandais donc, est-ce que Richard va à nouveau affronter les Soeurs de l'Obscurité dans les prochains livres ? Et va-t-il y avoir plus de combat avec le Gardien ?

Bien essayé, mais je ne vais pas vous le révéler. Mais je pense que je peux dire qu'avec ce genre de dangers circulant librement les possibilités de conflits augmentent.

Bonjour Terry ! Je voudrais savoir quel est votre personnage préféré dans la série et pourquoi. Quel est le personnage au sujet duquel il est le plus difficile pour vous d'écrire, et pourquoi est-ce si complexe ?

Il est difficile de dire lequel est mon préféré, parce que c'est comme les enfants, vous voudriez pouvoir dire que vous les aimez tous. Mais il est parfois émotionnellement difficile d'écrire de l'intérieur des personnages très mauvais parce que vous devez vivre les émotions diaboliques que ces personnes ont, et justifier pour eux leur violence.

Etes-vous surpris que vos livres soient tant reconnus ?

Je suppose qu'à un certain niveau ce fut une délicieuse surprise, mais ce n'est pas la façon dont j'approche les choses. Fondamentalement, je visualise le succès, je m'attends totalement que ce succès arrive. Ainsi, bien que cela puisse paraître égoïste mais je ne le pense pas de cette façon, je m'attendais à ce que mes livres soient un succès.

Vous un merveilleux écrivain. Comment avez-vous commencé ?

Eh bien, je suis né, et puis...  C'est une question très difficile à répondre parce qu'il y a tellement de facettes. D'un part j'ai toujours eu des personnages dans ma tête qui me racontaient leurs histoires. Et d'autre part j'ai toujours voulu être devenir écrivain - ce fut toujours mon plus grand rêve. Les "plus grands rêves" sont des choses dangereuses parce qu'une fois qu'ils sont perdus, c'est une perte très importante pour vous. J'ai donc toujours été réticent à endommager ce rêve sacré en essayant de le réaliser. Mais à un moment de ma vie j'ai décidé que le temps était venu, j'ai laissé Kahlan et Richard me raconter leur histoire, et je me suis assis pour l'écrire. Et ça a donné "la Première Leçon du Sorcier". Ainsi, alors que d'une certaine façon j'ai commencé à écrire avec "la Première Leçon du Sorcier", j'ai d'une autre façon toujours écris, du plus loin que je m'en souvienne.

Mr Goodkind, ce n'est pas tellement une questions car il s'agit de remerciement.  Venant d'un milieu  Irlando-Cherokee, l'art de la narration possède une grande valeur. Je voudrais simplement saisir cette opportunité de vous remercier et exprimer ma gratitude pour l'extraordinaire talent que vous possédez.

Merci Patty, cela signifie beaucoup pour moi.

Dans "Légendes", pourquoi avez-vous choisis de parler de Zedd ? J'apprécie Zedd et attendait avec impatience de lire à son sujet.

Ce n'est pas tant au sujet de Zedd mais plus au sujet d'une jeune femme nommée Abby. Mais je dois dire que c'est vraiment plaisant d'écrire au sujet de Zedd. Il est presque comme un dessert.

J'apprécie beaucoup vos livres, de même que ma mère et mon frère. Je voudrais savoir d'où vous est venue l'idée de Mord-Sith.

J'écrivais "la Première Leçon du Sorcier", et Denna pose sa botte sur la nuque de Richard, et sourit de son sourire méchant, et j'ai pensé "Oh mon garçon, tu es dans de beaux draps". Elle est juste apparue d'elle-même. J'ai peur de chercher à savoir d'où elle vient.

Quand vous avez commencé à faire des recherches et à écrire "la Première Leçon du Sorcier", travailliez-vous à plein temps, et si c'est le cas, comment et quand trouviez-vous le temps de créer un monde si fantastique ?

J'ai en fait travaillé à plein temps à l'écriture de "la Première Leçon du Sorcier". J'ai fait un peu d'ébénisterie et d'illustration alors que je l'écrivais, mais j'ai principalement travaillé à "la Première Leçon du Sorcier".

Comment avez-vous créé cette magie complexe ? D'où vous est venue l'inspiration pour le "Temple des Ventes" ? Ce livre "rocked" !

Merci beaucoup. Je n'invente pas de monde, j'écris l'histoire de personnages, et les personnages apportent leur expérience de leur monde avec eux. C'est difficile pour moi de répondre complètement à une question comme celle-là parce que dans une large mesure je ne sais pas comment je fais ce que je fais. Je m'assoies juste, et j'écris pendant 10 à 12 heures, et je suis totalement plongé dans ce monde, sept jours par semaine, et c'est en quelque sorte ainsi que je le créer.

Modérateur : Mr Goodkind, merci beaucoup de nous avoir rejoint ce soir pour ce chat online. Je sais que je n'en peux plus d'attendre la sortie de "l'Âme du Feu". Avez-vous un commentaire de conclusion pour nos auditeurs en ligne ?

J'aimerais remercier toutes les personnes qui sont venues, et j'aimerais remercier tout le monde pour leurs aimables commentaires. Ils furent tous appréciés. Je vais maintenant retourner à l'écriture de "l'Âme du Feu", et je dois dire que je passe un très bon moment à l'écrire. Et juste pour le plaisir, puisque vous êtes venus, je vais vous lire la première phrase de "l'Âme du Feu". "Je me demande ce qui dérange les poulets, dit Richard". J'espère que tout le monde appréciera l'histoire dans "Légendes" ; j'ai été honoré d'y contribuer. Merci, et je vous reparlerai à nouveau.

__________________________

Texte traduit par François

En parler -- Source