La Première Leçon du Sorcier

Tome 1 de L'Épée de Vérité

Détails

Titre du livre
Le titre fait référence à la première des leçons que les sorciers doivent apprendre et appliquer dans leur fonction.

Leçon du Sorcier
Voir cette discussion : http://www.terrygoodkind.fr/forum/topic … rcier.html

Couverture
Terry Goodkind était si dégoûté, en colère et même furieux à cause de la première couverture de "la Première Leçon du Sorcier" qu'il a failli abandonner l'écriture pour le public. Il était vraiment en rage. La couverture ne représentait en aucune façon ce sur quoi il écrivait, c'était une vision juvénile et immature qui ne reflétait rien du livre. C'était une complète tromperie de la part de l'éditeur, qui essayait de faire gober aux gens que Terry écrivait pour des adolescents. Il était en colère et sur le point de déchirer son contrat et de dire : "C'est bon, j'arrête d'écrire des livres." Son éditeur lui a dit : "Si vous n'aimez pas ça, alors vous aimez qui ?". Il a répondu : "Keith Parkinson".

TN-us_01_1.jpg TN-us_wizard.jpg

On a demandé à Keith de réaliser une nouvelle couverture pour le premier tome lors de sa réédition. Il a fallu des années à Terry pour convaincre ses éditeurs de l'engager pour la réaliser. Son oeuvre était déjà bien connue et il ne risquait pas de perdre des lecteurs. Il voulait une illustration qui montre le thème central de son histoire, des histoires au sujet d'êtres humains.

TN-us_01_2.jpg TN-01.jpg

Pour la première version française de la couverture, ils avaient utilisé les épreuves américaines en les forçant dans le format Bragelonne et ils n'étaient pas très satisfaits du résultat. Cette version est maintenant épuisée et est devenue "collector" puisque désormais introuvable.

TN-01_2_b.jpg

Avec le succès de ce premier tome, le concepteur artistique a voulu faire quelque chose qui montre que Goodkind était vraiment différent de ce que l'on trouve habituellement en fantasy, que sa couverture ne ressemble pas à tous les autres Bragelonne. Ils ont donc décidé pour le tome 2 de mettre l'image entre des bandes noires afin de faire ressortir les dessins de Parkinson. C'était risqué parce que pas évident de faire accepter aux libraires ce nouveau design, et ça risquait de déplaire aux fans qui avaient acheté le premier et auraient donc une collection dépareillée, mais le succès a été immédiat : les gens préféraient la nouvelle couverture et ce nouveau "format" a été appliqué au tome 1 lors de sa réédition.

TN-01_3.jpg

Et ils n'étaient pas les seuls. En effet, le directeur artistique de la maison d'édition américaine de Terry Goodkind est tombé sur ces éditions noires françaises, les a trouvées magnifiques et les a emportées pour les montrer à Terry en personne. Selon les dire de Stephane Marsan (le patron de Bragelonne), Terry l'a ensuite contacté personnellement pour lui dire qu'il voulait les épreuves françaises pour les éditions américaines tellement il les aimait ! Voilà pourquoi maintenant les éditions américaines pssèdent également ces bandes noires comme chez nous en France alors que ce n'était pas le cas à la base.

Publication
Ce premier tome a d'abord été édité en deux volumes aux éditions J'ai Lu en mars 1998, sous le titre "la Première Règle du Magicien". Cette traduction, réalisée par Valena Magitoubyac, contenait encore des termes anglais.

TN-01_1.jpg TN-01_2.jpg TN-orig_01_01.jpg TN-orig_01_02.jpg

Les droits ont ensuite été rachetés par les éditions Bragelonne qui l'a fait intégralement retraduire par Jean Claude Mallé pour le publier en janvier 2003 sous le titre "la Première Leçon du Sorcier".

Une version poche a vu le jour aux éditions Pocket en septembre 2005.

TN-01_4.jpg

Texte traduit par François